Personnes handicapées : les conditions de leur participation

 en fauteuils roulants dans les rues de la ville afin d'identifier les soucis d'accessibilté

Les personnes handicapées sont d'abord des citoyens comme les autres avec les mêmes droits : droit à l'éducation, droit au travail, droit à des ressources décentes, droit de libre circulation, droit à la liberté d'opinion et d'expression.

Consciente que la situation de handicap résulte à la fois des limitations liées aux facteurs personnels et des barrières créées par un environnement défavorable, la Ville met en place les actions qui permettent aux personnes d'accéder à une autonomie et à une participation sociale pleine et entière. À l'image de la piscine Marcel-Porzou labellisée tourisme handicap ou de l'espace Georges-Déziré dont la bibliothèque et la salle Raymond-Devos sont également labellisés.

Un conseiller municipal délégué est responsable de la question du handicap et une commission de travail spécifique a été mise en place en lien avec les associations représentatives des personnes handicapées.

De plus, des synergies sont recherchées avec le service des personnes âgées sur les problématiques communes : accessibilité, logement, transport, soins à domicile... Ainsi l'expérience des uns profite aux autres et les services mis en place visent à répondre au public le plus large.

La collectivité est signataire de la charte Ville Handicap, avec à la clé des réalisations spécifiques (logements adaptés, places de stationnement, Mobilo'bus) mais également une prise en compte de la question du handicap dans les projets d'équipements et d'aménagements.