• "Jingles"
  • Chorégraphie : Nathalie Pernette
  • Interprétation : Nathalie Pernette, Laure Wernly et les danseurs amateurs (Diagonale(s)…)
  • En complicité avec l’Atelier 231, Centre national des arts de la rue et de l’espace public de Sotteville-lès-Rouen.
  • "Ikche-Wishasha- L’homme nouveau"
  • Chorégraphie : Nathalie Pernette, assistée de Regina Meier
  • Interprétation : Nathalie Pernette
  • Création musicale : Franck Gervais
  • Avec la voix de Jean-Pascal Vendange et des extraits choisis du "Manifeste du Parti communiste"
  • Direction technique : Caroline Nguyen
  • Costumes : Fabienne Desflèches
  • Conception des tatouages éphémères : Daniel Pernette, Marc Simonart
  • "Road movie"
  • Conception et interprétation : Dominique Boivin
  • Assisté de : Christine Erbé
  • Costume : Emma Huss
  • Lumière : Félix Nuage
  • Son : Larsen
  • "Les Oignons"
  • Chorégraphie : Nathalie Pernette
  • Assistée de : Regina Meier
  • Interprétation : Nathalie Pernette, Laure Wernly et des danseurs amateurs (Diagonale(s)…)
  • Costumes : compagnie Pernette
  • Création musicale : Franck Gervais
  • Direction technique : Caroline Nguyen
  • En complicité avec l’Atelier 231, Centre national des arts de la rue et de l’espace public de Sotteville-lès-Rouen.
  • "Les rois de la piste"
  • Chorégraphie : Thomas Lebrun
  • Interprétation : Julie Bougard, Thomas Lebrun, Matthieu Patarozzi, Veronique Teindas, Yohann Têté
  • Musiques : Shlomi Aber, C+C Music Factory, Cher, Corona, Gloria Gaynor, Grauzone, Miss Fitz, Snap!, Technotronic
  • Création lumière : Jean-Philippe Filleul
  • Création son : Maxime Fabre
  • Montage son : Maxime Fabre, Yohann Têté
  • Costumes : Thomas Lebrun
  • Réalisation costumes : Kite Vollard
  • Construction du décor : Ateliers de la MCB° Maison de la Culture de Bourges/Scène nationale
  • Durée estimée : jusqu’au bout de la nuit !
  • tarif B

Danse | 16 décembre 2017 19h

La nuit de la danse : Nathalie Pernette - Dominique Boivin - Thomas Lebrun...

Photo : F. Iovino

"La Nuit de la danse" est un pas de côté dans la saison du Rive Gauche, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur, jusqu’aux transes
d’un dance floor !
Cette deuxième édition convoque la danse et le vêtement, questionne l’être et le paraître, l’identité et les faux-semblants. Trois artistes, cinq rendez-vous et une vingtaine d’amateurs aux côtés de Nathalie Pernette, pour une folle nuit de danse ! (Soirée conseillée à partir de 15 ans)

"Jingles"
Nathalie Pernette, Laure Wernly et des danseurs amateurs

Les "Jingles" sont de très courtes pièces dansées par des amateurs. Ils viendront ponctuer toute "La Nuit de la danse", de l'accueil du public à son orientation dans le théâtre, sans oublier bien sûr la présentation des différents spectacles de la soirée. Le tout sans un mot, en mouvement et avec l'autorité naturelle d'un majordome ou d’un chef de rang ! Ces gommettes chorégraphiques en duos, trios ou groupe, ont été conçues en ateliers d'improvisation et de composition avec Nathalie Pernette.

"Ikche-Wishasha- L’Homme nouveau"
Nathalie Pernette

« Et si l'Homme nouveau était une femme ? Que reste-t-il aujourd'hui de l'Homme nouveau, une déception, un ratage, un nouvel espoir ? Si je ne renie pas mes origines, je souhaite défendre une certaine façon d'être au monde et aux autres et donner une autre place au corps, dans une société qui cultive l'image comme l'immobilité... On peut supposer que l'Homme nouveau a la nécessité de renaître ou de se mettre à nu, ce qui ne manquera pas de laisser entrevoir quelques brins de peau. » Nathalie Pernette
Durée : 30 mn

"Road movie"
Dominique Boivin – Beau Geste

« Retracer un parcours, courant d’air, d’airs de rien, rien de perdu, du hasard, artistique, tic et toc, toqué, qué sera ? Rat d’opéra, ras le bol, bols d’errances, en ce temps-là, la rencontre, contre, contrepied, pierrot, rotonde d’opéra, raccord, corps… Chorégraphe ? Affinités, t’es aux States, et tu marches, art chemin, mince, insouciant, scientifique, quel solo ! Love is all, olibrius, us et costumes, tu mets des robes, obsolète, let’s go, godelureau, road again, gai penseur, serait-ce l’art ? » Dominique Boivin et Christine Erbé
Durée : 30 mn

"Les Oignons"
Partition pour plusieurs corps et dix couches de vêtements
Nathalie Pernette, Laure Wernly et des complices amateurs

Envol de vieilles fripes, déshabillage en solitaire, vastes manteaux qui glissent dans l'espace … La question de la mise en mouvement du vêtement est récurrente dans le répertoire de la compagnie Pernette. « Il est question ici d’un effeuillage mutuel : je t'enlève ton bonnet, tu m'enlèves mon écharpe, je t'enlève ton pardessus, tu m'enlèves mes gants. Une conversation muette mais sensible, sensuelle, pleine de tact, pendant laquelle tous les "ingrédients" sont soigneusement pris, retirés et laissés au sol. Une chorégraphie qui s'appuie sur chaque nature de vêtement et chaque matière pour une mise à nu au ralenti. » Nathalie Pernette
Durée : 20 mn

"Les Rois de la piste"
Thomas Lebrun – Centre chorégraphique national de Tours

« La dernière création de Thomas Lebrun a cassé la baraque ! […] Il a voulu une danse performative, intense, confiée à une poignée d'interprètes brillants de virtuosité, de fougue et de sueur. Deux danseuses tantôt "trashs" tantôt timides et trois danseurs aux physiques très différents se succèdent sur un carré de lumière symbolisant la piste de danse. Là, tour à tour, parés de perruques, de combinaisons fluo hyper moulantes, de survêtements bicolores et autres tenues plus éblouissantes les unes que les autres, les danseurs sont les "Rois de la piste" : il y a ceux qui brillent, ceux qui n'osent pas, les dragueurs, les paumés, les prédateurs… La bande-son est à la hauteur de plusieurs décennies de musique faite pour bouger son corps. C'est drôle, animal, cru. Et, quand la danse de Thomas Lebrun se fait transe, c'est jouissif. Le public est debout. Il en veut encore ! » Delphine Coutier – La Nouvelle République
Durée : 60 mn

"Dance floor"
Les Rois de la piste, c’est vous ! Deux heures d’un dance floor enflammé, sur un set aux accents parfois glamour concocté par LE DJ de la compagnie Pernette, Stéphane Magnin.
A vous de jouer !

Restauration légère en vente sur place

"Ikche-Wishasha - L’Homme nouveau" Coproduction : Association Na/Compagnie Pernette ; Théâtre Jean Lurçat, Scène Nationale d'Aubusson. Création soutenue par le projet "La parole aux collégiens", résidences d'artistes en classe de troisième en Région Franche-Comté, favorisant l’exercice de la citoyenneté et du vivre ensemble. Merci à l'atelier costume de la compagnie Oposito pour l'apport de vêtements de sa garde-robe. "Road movie" Production : Compagnie Beau Geste. Beau Geste est une compagnie chorégraphique conventionnée par Le Ministère de la Culture/DRAC Normandie, la Région Normandie et subventionnée par le Département de l'Eure et la Ville de Val-de-Reuil. Elle est soutenue par l'Institut Français et par l'ODIA Normandie pour certaines de ses tournées. "Les Oignons" Coproduction : Association NA/Compagnie Pernette ; Les Pronomade(s) en Haute Garonne/CNAR Encausse-les-Thermes ; L'Abattoir/CNAR Chalon-sur-Saône ; Le Moulin Fondu/CNAR en Ile de France ; Le Citron Jaune/CNAR Port Saint Louis. "Les Rois de la piste" Production : Centre chorégraphique national de Tours. Coproduction : Agora de la danse, Montréal ; MA scène nationale - Pays de Montbéliard ; MCB Maison de la Culture de Bourges/Scène nationale. Le Centre chorégraphique national de Tours est subventionné par le ministère de la Culture - DGCA - DRAC Centre-Val de Loire, la Ville de Tours, le Conseil régional Centre-Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire et Tours Métropole Val de Loire. L’Institut français contribue régulièrement aux tournées internationales du Centre chorégraphique national de Tours.