Covid-19: le point sur les mesures appliquées en ce début d’année

Mise à jour: 25 janvier

Mise en place du passe vaccinal

Le passe vaccinal a été mis en place lundi 24 janvier. Il remplace le passe sanitaire pour les personnes âgées de plus de 16 ans.

Le passe vaccinal est désormais exigé pour l’accès

  • Aux bars
  • Aux restaurants
  • Aux activités festives, ludiques, culturelles et sportives (cinémas, musées, théâtres, bibliothèques, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle…)
  • Aux foires et salons professionnels
  • Aux transports interrégionaux (avions, trains, bus sauf pour motif impérieux d’ordre familial ou de santé)

Ne sont pas concernés par la présentation du passe vaccinal les hôpitaux, les cliniques et les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad) où sera toujours exigé le passe sanitaire.

Allègements: le calendrier

Lors d’une conférence de presse jeudi 20 janvier, le Premier ministre Jean Castex a présenté le calendrier de levée des mesures sanitaires.

L’entrée en vigueur du passe vaccinal se fera lundi 24 janvier (sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel).
L’ouverture du rappel vaccinal aux adolescents de 12 à 17 ans (non obligatoire) a également été annoncé.

2 février

  • Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire.
  • En entreprise, le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
  • Fin de l’obligation du port du masque en extérieur.

15 février

  • Le délai d’injection du rappel vaccinal contre le Covid-19 sera réduit de 7 à 4 mois.

16 février

  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire.
  • Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire.
  • La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les bars.

Jean Castex a annoncé que, si les conditions sanitaires le permettent, le protocole scolaire sera allégé à la rentrée des vacances de février.

Port du masque à l’extérieur: des allègements

La préfecture allège les conditions du port du masque à l’extérieur. À partir de mercredi 19 janvier (et jusqu’à lundi 28 février), le port du masque dans le département est désormais limité aux zones et heures de forte circulation et concentration des personnes, empêchant d’assurer la distanciation physique.

Le port du masque en extérieur est ainsi obligatoire dans toutes les communes du département, pour toute personne de 11 ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, dans les zones et cas suivants:
– sur les marchés quelle que soit leur nature, brocantes, ventes au déballage de plein air ou couverts;
– dans les rassemblements publics réunissant plus de 10 personnes, incluant les festivals, déambulations et manifestations revendicatives déclarées,quelle que soit leur nature culturelle, cultuelle, sportive ou festive ;
– aux abords des gares, stations, arrêts de bus, dans un périmètre de 50 mètres;
– aux abords des centres commerciaux dans leurs horaires d’ouverture;
– aux abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et sorties des classes;
– aux abords des édifices et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires des cérémonies et offices organisés;
– dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public;
– dans les zones piétonnes à forte densité commerciale entre 8h et 22h.

De manière générale, le port du masque est rendu obligatoire pour les personnes intégrant une file d’attente en extérieur, quel que soit le lieu situé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

L’obligation de port du masque prévue par cet arrêté ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap, munies d’un certificat médical et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus; à toute personne pratiquant une activité physique ou sportive sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public; aux activités à caractère strictement professionnel qui s’exercent sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public dans les conditions prévues par des protocoles sanitaires professionnels dédiés.

De nouvelles règles d’isolement

Plusieurs nouvelles mesures sont mises en place à partir de lundi 3 janvier:

  • Pour les adultes et les ados de plus de 12 ans avec un schéma vaccinal complet:
    – Si la personne est positive: isolement de 7 jours (pleins) après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif ou 5 jours si test antigénique ou PCR négatif et plus de signes cliniques d’infection depuis 48h. Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours. Elle ne réalise pas un second test à J+7.
    – Si la personne est cas contact: pas d’isolement et test PCR ou antigénique immédiat et autotest à J+2 et J+4.
  • Pour les adultes et les ados de plus de 12 ans avec un schéma vaccinal incomplet:
    – Si la personne est positive: isolement de 10 jours (pleins) après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif ou 7 jours si test antigénique ou PCR négatif et plus de signes cliniques d’infection depuis 48h. Si le test est positif ou si la personne ne réalise pas de test, l’isolement est de 10 jours.
    – Si la personne est cas contact: isolement de 7 jours et test PCR ou antigénique à la fin du confinement.
  • Pour les enfants de moins de 12 ans, quelle que soit la situation vaccinale:
    – Si l’enfant est positif: isolement de 7 jours (pleins) après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif ou 5 jours si test antigénique ou PCR négatif et plus de signes cliniques d’infection depuis 48h. Si le test réalisé est positif ou si l’enfant ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours.
    – Si l’enfant est cas contact: test PCR ou antigénique immédiat et autotest à J+2 et J+4, attestation sur l’honneur des parents de la réalisation des tests et retour à l’école si les tests sont négatifs

Masques obligatoires en extérieur pour les 6-11 ans

À noter: dans l’hypothèse où des agents d’un même secteur d’activité seraient absents simultanément, la Ville pourrait être contrainte de fermer ou d’annuler ponctuellement des services à la population.

Le préfet de Seine-Maritime a annoncé la mise en place de plusieurs mesures supplémentaires dans le département:

  • Interdiction des rassemblements de +10 personnes sur l’espace public pour tout le week-end à compter du 31 décembre.
  • Interdiction des activités dansantes et festives dans les établissements recevant du public et salles municipales à compter du 31 décembre et jusqu’au 24 janvier (si réservations faites dans des salles municipales, il conviendra d’être masqué en arrivant et en sortant dans la salle et pour aller aux toilettes, repas obligatoirement assis, apéritif ou autres activités debout interdits, interdiction de danser).
  • Port du masque en extérieur dans toutes les communes de Seine-Maritime sauf dans quelques lieux comme les forêts, bois, plages.

Depuis mi-novembre, l’épidémie de Covid-19 se répand fortement dans tout le territoire français. Le 25 novembre et le 28 décembre, gouvernement a annoncé le renfort de plusieurs mesures sanitaires afin de tenter de contenir cette montée épidémique.

Le 30 décembre, les préfets de Seine-Maritime et de l’Eure ont par ailleurs décidé de rendre obligatoire le port du masque en extérieur (sauf dans quelques lieux comme les forêts, bois, plages, ) à compter du 31 décembre 2021.

Une dose de rappel obligatoire dès le 15 janvier

La campagne de vaccination a repris activement dans tout le territoire. Le rappel vaccinal est ouvert à tous les adultes dès trois mois après leur dernière injection. Pour que le passe sanitaire reste valide après le 15 janvier, cette dose de rappel devra avoir été faite dans les sept mois après la dernière injection.

Pour les plus de 65 ans, c’est à compter du 15 décembre que le passe-sanitaire n’est plus actif si le rappel n’a pas été fait dans un délai de sept mois à compter de la dernière injection ou de la dernière infection.

Ces rappels peuvent se faire auprès des professionnels de santé ou dans les centres de vaccination. Les créneaux sont déjà ouverts sur les plateformes réservations, toutes listées sur le site “Vite ma dose”.

Le télétravail rendu obligatoire

En conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que le télétravail devait être rendu obligatoire à partir du 3 janvier, “dans toutes les entreprises où c’est possible”, 3 à 4 jours par semaine et cela pendant 3 semaines.

Le masque imposé en intérieur et en extérieur

Déjà obligatoire en intérieur, dans tous les lieux fermés, y compris les lieux soumis au passe sanitaire, les préfets de Seine-Maritime et de l’Eure ont décidé de rendre obligatoire le port du masque en extérieur à compter du 31 décembre 2021 pour toute personne de onze ans ou plus sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, dans toutes les communes du département.

École primaire: rentrée le 3 janvier et test de tous les élèves pour tout cas positif

Le 27 décembre, le Premier ministre a confirmé que la rentrée scolaire se ferait bien le 3 janvier et qu’aucun report n’était prévu à l’heure actuelle. Dans les écoles maternelles et élémentaires (du CP au CM2) : lorsqu’un élève sera testé positif au Covid-19, la classe ne sera plus fermée. Tous les élèves de la classe devront se faire tester dans les 24h. Les élèves positifs au Covid-19 devront s’isoler. Les élèves dont le test est négatif pourront revenir en classe.

Plus de précisions sur gouvernement.fr

Les tests limités à 24 heures

À compter du lundi 29 novembre, seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du passe sanitaire.

Rassemblements: le retour des jauges

Jusqu’au 15 janvier minimum, les rassemblements en intérieur sont limités à 2000 personnes et à 5000 personnes en extérieur. Les concerts debout sont interdits pendant 3 semaines.

Transports, cinémas, théâtres, équipements sportifs

La consommation d’aliments et de boissons est interdite a minima jusqu’au 15 janvier.

Bars, cafés et discothèques

La consommation debout n’est plus autorisées au moins jusqu’au 15 janvier. Les discothèques sont fermées depuis le 10 décembre et au moins les trois premières semaines de janvier.

Restaurants municipaux

Il est nécessaire de présenter un passe sanitaire pour l’accès aux deux restaurants municpaux: Bourdon et Croizat. Pour Croizat, cela ne concerne uniquement les non-résidents. Pour Bourdon, cela concerne tous les convives.

Un numéro vert pour les plus de 80 ans

Un numéro vert (0 800 730 957), accessible gratuitement tous les jours de 6 heures à 22 heures, a été mis en place pour faciliter la prise de rendez-vous de la vaccination à domicile ou chez un professionnel de santé pour les personnes de plus de 80 ans.

 

*d’après Santé publique France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×