Confinement: les attestations nécessaires jusqu’au 15 décembre

3/12 11h Lors d’une allocution télévisée, le président de la République, Emmanuel Macron, a listé les grandes étapes du calendrier du déconfinement progressif dont les prochaines mesures prendront effet le 15 décembre:

  • Depuis le 28 novembre au matin:
    • Le confinement se poursuit et les attestations dérogatoires restent nécessaires, mais les contraintes de déplacement s’assouplissent: les promenades quotidiennes ou activités physiques pourront se faire dans un rayon de 20km et dans la limite de 3 heures.
    • Tous les commerces (hors bars, cafés, restaurants et discothèques) peuvent rouvrir dans le cadre protocole stricte et étendre leurs horaires jusqu’à 21h le soir. La jauge d’accueil est portée à 8 m² par client et s’applique à la surface de vente totale. Les commerces de plus de 400 m² devront mettre en place un système de comptage pour veiller au respect de cette jauge.
    • Les visites immobilières pourront également reprendre de même que les services à domicile
    • Les auto-écoles pourront reprendre leur activités pratiques (la théorie se fait à distance)
    • Les librairies, disquaires, bibliothèques peuvent aussi rouvrir
    • Les activités extrascolaire en extérieur pourront reprendre.
    • Les cérémonies religieuses peuvent être organisées au sein des établissements de culte dans les conditions suivantes: une distance minimale de deux emplacements est laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personne partageant le même domicile, et une rangée sur deux est laissée inoccupée. La limite de 30 personnes initialement prévue est donc supprimée. Le gestionnaire du lieu de culte est tenu de s’assurer du respect de ces dispositions à tout moment, en particulier lors de l’entrée et de la sortie de l’édifice ainsi que lors des cérémonies.
  • 15 décembre: retour de la vie culturelle et du couvre-feu
    À condition que le nombre de contaminations à la Covid-19 baisse suffisamment, de nouvelles mesures d’assouplissement entreront en vigueur:

    • Les autorisations ne seront plus nécessaires pour se déplacer.
    • Un couvre-feu est à nouveau imposé de 21h à 7h.
    • Les rassemblements restent interdits. Les réunions privées doivent “limiter au maximum le nombre d’adulte réunis au même moment”.
    • Les cinémas, théâtres et musées pourront à nouveau accueillir du public. Les séances en soirée pourront se tenir, le billet de spectacle ou de cinéma vaudra justificatif pour que les spectateurs puissent rentrer chez eux.
    • Les conservatoires et les écoles de musique pourront de nouveau proposer des cours, à l’exception du chant, jugé trop risqué sur le plan sanitaire.
  • Libre circulation autorisée les 24 et 31 décembre
    • Le couvre-feu sera exceptionnellement suspendu les soirs du 24 te du 31 décembre. La circulation sera permise mais pas les rassemblements.
  • Bars et restaurants : un point de situation le 20 janvier
    •  Si la circulation de du virus continue de baisser, les bars, restaurants et discothèques pourraient rouvrir autour du 20 janvier, ainsi que les salles de sports. Au lycée, l’effectif des classes actuellement fixé à 50% pourrait revenir à la normale. L’enseignement en présentiel à l’université pourrait reprendre fin janvier.

 

30/10 11h Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex, accompagné de cinq ministres, a précisé jeudi 29 octobre, en fin d’après-midi, les modalités du nouveau confinement entré en vigueur aujourd’hui vendredi 30 octobre.

  • Les écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé

Les élèves resteront autant que possible dans la même salle de classe et les récréations seront organisées par groupes. Si c’est impossible, les élèves resteront en classe lors de la pause. Les cantines ne seront pas fermées, mais chaque classe prendra son repas de son côté. La distance d’un mètre entre les élèves est toujours de rigueur.

Le port du masque est dorénavant obligatoire pour tous les enfants à partir de 6 ans (CP).

  • Le télétravail est une obligation

Le télétravail n’est “pas une option”, mais une “obligation” pour ceux qui le peuvent. Les réunions en visioconférence sont la règle et les moments de convivialité en entreprise ne sont pas autorisés.

  • Les services publics restent ouverts

Des services publics sont toujours accessibles: la Poste, la Caf, l’Assurance-maladie, Pôle emploi, les maisons départementales pour les personnes handicapées, et les mairies et préfectures, au moins pour un rendez-vous. Les guichets des banques resteront également ouverts.

  • Les bars, restaurants et commerces non essentiels sont fermés

Les commerces et restaurants fermés pourront livrer ou proposer le retrait de commandes. Les commerces ouverts devront mettre en place une jauge de fréquentation maximum.

  • Les parcs, jardins, forêts et plages sont ouverts

Comme lors du premier confinement, les sorties sont limitées à une heure et à un rayon d’un kilomètre autour du domicile.

  • Les lieux de culte sont ouverts

Les cérémonies religieuses sont à nouveau interdites. Les enterrements (dans la limite de trente personnes) et les mariages (dans la limite de six personnes) sont autorisés.

  • Le distanciel dans l’enseignement supérieur

Les cours des universités se font en ligne, avec des exceptions pour les travaux pratiques et les enseignements professionnels, les BTS et les classes prépas.
Les examens et concours se tiendront comme prévu.

  • Les manifestations restent autorisées

Les manifestations devront être déclarées auprès de la préfecture. Les rassemblements dans l’espace public sont interdits.

  • Tolérance pour les retours de vacances à la Toussaint

Une attestation sur l’honneur suffira.

  • Les déménagement autorisés

Il faudra présenter un justificatif de l’entreprise de déménagement.

  • Les frontières fermées pour les pays hors de l’espace européen

29/10 9h30 Lors de son allocution télévisée, mercredi 28 octobre, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement, à partir de vendredi 30 octobre et au moins jusqu’au 1er décembre.

  • Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions sont exclus (à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche).
  • Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, sont fermés.
  • Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assurent à l’inverse des cours en ligne.
  • Le travail peut continuer. Partout où cela est possible, le télétravail est généralisé. Les guichets des services publics restent ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continuent de fonctionner.
  • Les visites en EHPAD et en maisons de retraite sont cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires.
  • Les cimetières restent ouverts.

Attestations de déplacement

Comme lors du premier confinement, une attestation est nécessaire lors des déplacements:

La Ville met à disposition des habitants des attestations papier à l’hôtel de ville, à la maison du citoyen et à l’accueil de la piscine Marcel-Porzou.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×