Le point sur la question des masques

La Ville organisera la distribution d’un masque réutilisable par habitant en trois phases, correspondant aux trois livraisons attendues.

Quand et où retirer son masque ?

Des points de retrait seront mis en place dans les bureaux de vote de la ville une fois par semaine aux dates suivantes :

  • Mardi 12 mai
  • Mardi 19 mai
  • Samedi 23 mai (en marie uniquement)

Pour chaque journée, ces distributions débuteront dès 10h, jusqu’à épuisement des stocks.

L’adresse du bureau de vote proche de votre domicile est indiquée sur la carte d’électeur. Il est également possible de la retrouver en consultant votre situation électorale sur Service-Public.fr.

Pour les personnes à mobilité réduite, des livraisons à domicile sont possibles. Il suffit d’en faire la demande par téléphone au 02.32.95.83.83.

Si vous ne pouvez pas venir récupérer votre masque vous-même, un tiers de confiance pourra venir récupérer le/les masques pour votre foyer, à condition d’être muni d’un justificatif.

Quels justificatifs dois-je apporter ?

Pour retirer les masques de votre foyer, il faudra justifier de votre domicile (grâce à une facture à vos noms et adresse, une quittance de loyer, un avis d’imposition, un relevé de la Caf mentionnant les aides liées au logement, etc) et du nombre de personnes dans le foyer (avec un livret famille ou un avis d’imposition)

Les tiers retirant des masques pour votre foyer devront également présenter une attestation sur l’honneur ainsi que les pièces d’identités et les justificatifs de domicile et de situation familiale de votre foyer.

Combien de masques puis-je retirer ?

Chaque habitant de la ville se verra attribuer un masque réutilisable. Lors des distributions, vous pourrez donc obtenir un masque pour chaque membre de votre foyer.

Quel type de masque est distribué ?

Les 30.000 masques qui seront distribués en trois fois ont été commandés par la Métropole. Il s’agit de masques en tissu lavables réalisés par une entreprise d’Île de France, agréée par le ministère de l’Économie et des Finances et la Direction générale de l’Armement. La Métropole Rouen Normandie, par la voix de son président Yvon Robert, indique «qu’il s’agit de masques dits de “catégorie 1”, qui ont fait l’objet de tests de filtration et de perméabilité, lesquels assurent qu’ils sont lavables au moins 10 fois».

Comment se procurer d’autres masques ?

La Ville a ouvert dès le début du confinement un groupe “Solidarités et entraides stéphanaises” via le réseau social Facebook sur lequel des couturier·e·s stéphanais·es confectionnent des masques bénévolement et selon leurs capacités. Un certain nombre d’habitant·e·s sont également investis dans une initiative métropolitaine Rouen masques solidaires (contact : RouenMasquesSolidaires@gmail.com).

Pourquoi une distribution après le 11 mai ?

Les 30.000 masques en tissus réutilisables qui seront livrés et distribués en trois fois viennent d’une commande de la Métropole.
Au début du confinement, la Ville a mis à disposition des autorités sanitaires locales les 800 masques FFP2  qu’elle détenait afin de participer à l’effort national de soutien aux personnels soignants.
Les masques chirurgicaux dont elle disposait, dans le cadre de réserves antérieures, sont distribués, au fil de l’eau et en priorité, aux agents municipaux en contact avec la population dans l’exercice de leurs missions.
Depuis des semaines, plusieurs commandes de masques à usage unique et de masques lavables ont été passées auprès de fournisseurs locaux, de l’association des maires de France ou dans le cadre de commandes groupées via d’autres collectivités comme la Région ou la Métropole. Seule une infime partie de ces commandes avait jusque là été réceptionnée. Les délais étant particulièrement longs et fluctuants. Une partie des stocks doit également être distribuée aux agents municipaux mobilisés à l’heure du déconfinement –dans les écoles, les accueils, à la police municipale, pour l’entretien de voirie…– afin d’assurer le service public communal.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×