« Pour que les Stéphanais soient unis dans l’espoir et dans la paix »

Vendredi 26 juillet 2019, les Stéphanais·es se sont retrouvé·e·s à l’espace Georges-Déziré pour rendre un hommage républicain au père Jacques Hamel, trois ans après son assassinat.

Après qu’une messe a été célébrée en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, la famille, les fidèles, les amis et toutes celles et tous ceux qui souhaitaient se recueillir en mémoire de Jacques Hamel, prêtre catholique et homme de foi, se sont retrouvés à l’espace Georges-Déziré pour une cérémonie républicaine pour la paix et la fraternité. Sur le chemin, chacun a pu à nouveau se rappeler aussi les articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, inscrits sur la stèle inaugurée il y a deux ans. Ce monument riche de symbole et qui doit permettre de transmettre à tous et aux jeunes en particulier les valeurs essentielles de l’humanité.

En premier lieu, le maire Joachim Moyse a signifié qu’il restait attaché à « une quête de sens » face à un acte qui n’en finit pas de marquer les pensées. Une quête qui doit se poursuivre en s’appuyant sur « la cohésion humaine ». Heureusement, à Saint-Étienne-du-Rouvray, « ceux qui soufflent sur les braises des peurs et de la haine n’ont pas réussi à nous diviser », selon le premier édile stéphanais qui demeure conscient que cet équilibre est « fragile ». Le remède implique selon lui une consolidation des valeurs de notre République, pour protéger les plus faibles, pour conforter le bien-vivre ensemble, pour reconnaître le rôle majeur des communes, « au plus près des préoccupations humaines ». L’éducation et la culture restent « indispensables pour lutter contre l’obscurantisme et le fondamentalisme » dans une ville « en voie de réparation ».

Dans un même esprit, Dominique Lebrun a tenu à mobiliser toutes les énergies en faveur de « l’apaisement de la société ». L’archevêque de Rouen a ensuite rappelé que le « procès en reconnaissance de martyre » se poursuivait pour le père Jacques Hamel. « La première phase d’instruction est achevée » et sera prochainement suivie de la rédaction d’un mémoire chargé d’établir définitivement le martyre du prêtre. Et Dominique Lebrun de préciser que cette rédaction « peut prendre une bonne année ou plus » avant qu’en dernier ressort la décision ne revienne au pape. En la matière, « le temps de Dieu n’est pas le temps des hommes ».

À son tour, Hubert Wulfranc, député de Seine-Maritime, a souligné que « trois années ne suffisent pas à convertir une tragédie sensible pour des centaines de milliers de personnes en une mémoire apaisée. Il ne faut pas qu’aux inquiétudes tourmentées de ces derniers jours de juillet 2016 succède une sérénité discrète ». Porté par cette ambition, Hubert Wulfranc a exigé « un engagement raisonné dans le cadre du débat démocratique de la société civile » car « la célébration de la mémoire de Jacques Hamel ne suffit pas ». Une aspiration volontariste alors que quelques-uns acquièrent beaucoup au détriment de tous ceux qui n’ont rien ou si peu ou encore alors que « nos sociétés sont prises en défaut de bienveillance à l’égard de l’enfance et du grand âge ». Comme une inspiration nécessaire, l’hommage au père Jacques Hamel ; « homme pétri de respect et d’humanisme », « doit faire résonner des engagements justes ».

Dernier à intervenir lors de cette cérémonie républicaine, Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie et préfet de Seine-Maritime, a tenu à transmettre le soutien du président de la République. Il a rappelé que quand une nation était prête à céder à la peur, « l’exemple de Saint-Étienne-du-Rouvray a conforté les Français dans la voie de la concorde ». Et le représentant de l’État de rappeler le devoir de chacun « d’œuvrer pour lutter contre les extrémismes et l’obscurantisme, sans esprit de vengeance ni d’amalgame. Cette lutte que nous pourrons remporter, unis ».

(Photo Éric Bénard)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×