À la une | 17/09/2015

Mobilisation pour la sauvegarde des communes et des services de proximité

Les services publics communaux sont en danger. Partout ce samedi 19 septembre, les maires – de toutes sensibilités politiques – lanceront ce cri d'alarme.

Hubert Wulfranc a naturellement répondu présent à l'appel lancé par l'Association des maires de France (AMF). Avec trois autres maires Front de gauche de la Métropole – Noël Levillain pour Tourville-la-Rivière, Stéphane Barré pour Oissel et Philippe Guilliot pour Ymare – il fera un point de situation avec la presse, en préambule à la soirée d’ouverture du Rive Gauche.
Mais l’inquiétude n’est pas nouvelle. Depuis des années, les élus stéphanais alertent sur les conséquences des baisses de dotations de l’État aux communes. Un mouvement que le gouvernement a dit se poursuivre et s'accélérer au moins jusqu’en 2017.
Résultat, d’année en année, la situation des communes qui souhaitent garantir un bon niveau de services publics, répondant aux besoins des habitants, se complique. D’un côté, toujours moins d’argent de l’État aux communes. De l’autre, des dépenses contraintes qui augmentent. Ces dernières sont notamment liées au nécessaire soutien aux habitants fragilisés par la crise socio-économique, aux mesures prises par le gouvernement et dévolues aux communes sans les moyens nécessaires (réforme des rythmes scolaires), à l’augmentation de la TVA sur de nombreux produits courants.
Face à cette situation, la municipalité a engagé depuis plusieurs moi une campagne de mobilisation sur le thème: "Le service public local, on y tient!". Un nouveau rendez-vous est déjà fixé du 16 au 23 novembre, autour d’une "Semaine d’alerte sur le service public communal". Lors de différents temps forts, les élus iront à la rencontre des usagers. Autant d’échanges qui permettront de présenter la situation, les choix politiques mis en œuvre par la municipalité, les menaces qui pèsent sur ces services et de recueillir le sentiment des habitants sur le sujet. Avec la certitude que seule une prise de conscience et une large mobilisation des habitants – aux côtés des élus – permettront de limiter la casse.

> En savoir plus sur la campagne de mobilisation stéphanaise

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS