À la une | 14/03/2019

L'écrivain Marek Halter et l'imam de Drancy à Saint-Étienne-du-Rouvray

L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, et l'écrivain Marek Halter, accompagnés de Fatiha Boyer, présidente de Seine-Maritime de l'association Ni Pute, Ni Soumise, se sont recueillis mercredi 13 mars devant la stèle républicaine érigée au chevet de l'église Saint-Étienne en hommage à Jacques Hamel.

Le groupe était en déplacement à la librairie Colbert de Mont-Saint-Aignan où Marek Halter présentait ses Mémoires intitulées «Je rêvais de changer le monde».
«On a pensé qu'il était de notre devoir de venir une fois encore rendre un hommage au Père Hamel, a indiqué l'écrivain Marek Halter. Ceux qui ont commis cet assassinat ont commis un péché car le Coran dit de ne jamais toucher à un homme qui prie dans un lieu de prière. Il faut montrer que Dieu n'est pas du côté de ceux qui ont fait ça. Il est du côté des Justes».
«Nous étions trente imams venus en juillet 2017 à Saint-Étienne-du-Rouvray dans le cadre de notre “Marche des musulmans contre le terrorisme”, a ajouté Hassen Chalghoumi, nous sommes allés à Berlin, Nice, Bruxelles, Paris, Toulouse, etc., mais le moment le plus fort, ça a été ici à Saint-Étienne-du-Rouvray. C'est pour moi un lieu de pèlerinage et un lieu d'exemple pour le monde entier. Les fidèles du Père Hamel, les habitants, n'ont pas basculé dans le fanatisme. Ils n'ont pas fait d'amalgame.»
La délégation est repartie sous une pluie fine et s'est rendue à la synagogue de Rouen où l'écrivain Marek Halter a donné une conférence le soir même.

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS