À la une | 26/03/2012

Le compte est bon

Le conseil municipal du 29 mars aura à se prononcer sur le compte administratif de 2011. Avec une bonne nouvelle : les recettes de l’an dernier sont excédentaires. C’est la conséquence de la reprise démographique.

Le compte administratif présente la réalisation concrète du budget, il donne l’état réel des dépenses et des recettes prévues en début d’année. En 2011, les recettes ont été plus importantes que prévu, alors que la municipalité n’avait pas augmenté les taux d’imposition. Dans la situation, souvent difficile, que vivent les collectivités locales aujourd’hui, la nouvelle est rassurante pour l’avenir.
"Ce sont les premiers fruits de notre politique de développement urbain, explique Joachim Moyse, premier adjoint en charge des finances. C’est une dynamique. Développer de nouveaux quartiers, aménager le cadre de vie rend la ville plus attractive et fait arriver de nouveaux habitants, qui sont de nouveaux foyers fiscaux, et de nouvelles entreprises qui payent la taxe foncière."
L’excédent est d’environ 1, 5 million d’euros, avec deux sources principales : les droits de mutation, droits payés au notaire à l’achat d’un logement, représentent 900 000 € de plus que l’année précédente. Les taxes foncières et d’habitation, quant à elles, apportent 500 000 € non comptabilisés initialement.
"À côté, nous avons stabilisé au mieux les dépenses de personnel et maîtrisé celles de gestion courante, ajoute l’élu. Nous avons mené en même temps une politique solidaire. La mise en place de la nouvelle tarification solidaire n’a pas pesé puisqu’on constate que les coûts supplémentaires ont été compensés par de nouveaux inscrits, notamment à la restauration scolaire."
Que faire de cet excédent ? "Ce n’est pas le Pérou, cela ne suffit pas pour lancer la construction d’un nouvel équipement, relativise l’élu. Mais cela permettra d’assumer des augmentations possibles de charges, comme le prix du carburant ou de l’électricité." Une autre partie ira au soutien des projets urbains en préparation et au maintien en état du patrimoine. Plusieurs rues par exemple ont été abîmées par le gel cet hiver.

• Conseil municipal
Jeudi 29 mars à 18 h 30, la séance est publique.

> la vie du conseil municipal

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS