À la une | 3/09/2012

Des architectes à votre écoute

Les propriétaires de maisons vont pouvoir discuter de leurs projets d’agrandissement, de construction ou de division de parcelle avec un architecte conseil, les 21/22 et 28/29 septembre. Ces rencontres se déroulent dans le cadre d’un projet de recherche national intitulé "Bimby" qui explore de nouvelles façons de densifier la ville.

En matière d’urbanisme, comme pour tout autre sujet, lorsque l’intérêt général rejoint des intérêts particuliers, l’équation est plus simple à résoudre. Avec l’expérimentation Bimby* (Build in my backyard) c’est ce qui est recherché. "L’heure n’est plus à l’extension urbaine effrénée, note Caroline Oria du service habitat de la Crea. Avec Bimby, l’idée est de voir comment on peut créer de l’habitat autrement. Comment on peut renouveler la ville sur la ville en s’adaptant au tissu urbain existant et en mettant du sang neuf dans des quartiers vieillissants."
D’un côté, la Ville, les élus ont le souci de voir se construire des logements, permettant d’accueillir de nouveaux foyers, de maintenir un certain dynamisme et générant des revenus fiscaux à même de garantir un bon niveau d’équipements publics. On sait que la municipalité a longtemps mené une politique de réserve foncière qui lui permet aujourd’hui d’initier des programmes immobiliers. Mais difficile pour la Ville de densifier dans le centre ancien par exemple.
De l’autre côté, des Stéphanais, propriétaires d’un logement sur une parcelle de terrain relativement grande, peuvent avoir le désir d’agrandir leur maison, de construire sur leur terrain un studio pour un de leur enfant ou de diviser leur parcelle devenue trop vaste à entretenir.
C’est là que "Bimby" s’avère être une expérimentation intéressante. Car avant de dire oui à des divisions de parcelles, de modifier des règles d’urbanisme, Bimby permet de mesurer et de connaître les attentes des particuliers. Comment ? En leur proposant de venir faire part de leurs envies ou de leurs projets à un des quatre architectes missionnés tout spécialement par la Crea qui participe activement au projet.
"Nous avons la volonté de faciliter, de favoriser la densification, notamment autour des rues Lazare-Carnot/de Paris/et les voies SNCF, mais jusqu’où aller ? s’interroge Michel Caron, directeur de l’urbanisme à la Ville. Il y a toujours la crainte d’aller trop loin, que les personnes qui viendraient s’installer n’auraient pas les services qu’elles pourraient attendre… Il faut également que la densification de l’habitat soit acceptable par le voisinage."
L’entretien d’une heure avec l’architecte démarre systématiquement par un repérage de la parcelle sur le logiciel Google earth. Il permet notamment de visionner l’emplacement de la maison. Ensuite, l’architecte, en fonction de la discussion, fait apparaître sur le plan le dessin d’une extension ou d’une nouvelle construction. À l’issue de l’échange, l’habitant ne repart pas avec un projet ficelé, mais a pu mûrir une idée.
Les architectes conseils pourront recevoir le public à l'espace Georges_Déziré, sur rendez-vous, les 21/22 et 28/29 septembre. Un retour public de cette initiative sera proposé le 9 octobre, lors d’un nouveau rendez-vous des assises de l’habitat.

* Bimby, build in my backyard, signifie littéralement en anglais "construire dans mon jardin".

• Pour rencontrer un architecte à l'espace Georges-Déziré, prenez rendez-vous au 02 32 95 83 83.

> Le lien pour tout savoir sur le concept Bimby.

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS