• Un spectacle de : Jean Lambert-wild & Lorenzo Malaguerra
  • Adaptation : Jean Lambert-wild & Catherine Lefeuvre
  • Scénographie : Jean Lambert-wild & Stéphane Blanquet
  • Musique : Jean-Luc Therminarias & la Cie l’Ovale
  • Avec : Jean Lambert-wild, Steve Tientcheu, Denis Alber, Pascal Rinaldi, Romaine, ainsi que quatre acteurs/actrices en alternance issus de L’Académie de l’Union – Ecole Professionnelle Supérieure de Théâtre du Limousin (Séquence 9)
  • Assistants à la scénographie : Thierry Varenne & Alain Pinochet
  • Lumières : Renaud Lagier
  • Costumes : Annick Serret-Amirat
  • Maquillage, perruques : Catherine Saint-Sever
  • Assistante et répétitrice : Alicya Karsenty
  • Assistant : Nicolas Verdier
  • Régie générale : Claire Seguin
  • Éléments en Porcelaine de Limoges dans le décor, conçus et dessinés par : Stéphane Blanquet
  • Réalisés par : Christian Couty, Matthieu Bussereau, Joao Alcatrao, Marie-Laure Trochon et la manufacture des Porcelaines de la Fabrique
  • Réalisation tapisserie en points numériques d’Aubusson : entreprise NEOLICE
  • Création 2019
  • Durée estimée : 1h40
  • tarif B

Théâtre | 24 avril 2019 20h30

Dom Juan ou Le Festin de Pierre : D’après Molière

T. Jeanne-Valès

Dans une ambiance de cabaret à la fois drolatique et tragique, cette adaptation de la pièce de Molière explore le mythe de Don Juan à partir du répertoire du Clown blanc de Jean Lambert-wild. Une relecture radicale et décalée du Mythe, neuf acteurs et actrices de trois générations différentes, entourant un Dom Juan anarchiste, amoureux et amoral, tout entier porté par sa fatale destinée.

La lecture des mille et une versions littéraires, théâtrales et fantasques du Mythe de Don Juan a poussé Jean Lambert-wild et Lorenzo Malaguerra à investir le "Dom Juan" de Molière pour en proposer une adaptation singulière. Ils poursuivent ainsi leur exploration du répertoire à partir du Clown blanc de Jean Lambert-wild, incarnant ici Dom Juan, après s’être récemment transformé en Richard III dans "Richard III – Loyaulté me lie" ou en Lucky dans "En attendant Godot".
Leur ambition ? Donner à voir et à entendre la dimension mythologique qui transcende ces textes. Le mythe de Don Juan tient en premier lieu de son rapport à la mort, illustré au travers de la figure du Commandeur, et dans un second temps et conséquemment, de son rapport aux femmes. Ce rendez-vous avec la mort colorant ainsi toutes ses actions.
Ce Dom Juan fardé de blanc sera entouré des acteurs-musiciens suisses de la Compagnie l’Ovale, d’un Sganarelle incarné par l’étonnant acteur Steve Tientcheu et de quatre des seize jeunes comédiennes et comédiens de l’Ecole Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin - L’Académie de l’Union, qui joueront tour à tour Don Elvire, Charlotte, Don Carlos et le Mendiant.

Production déléguée franco-helvétique partagée En France : Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin ; en Suisse : Compagnie 3è spectacle. Production : Le Volcan – Scène Nationale du Havre ; Théâtre du Crochetan – Monthey (Suisse) ; Espace Jean Legendre –Théâtre de Compiègne ; Le Théâtre Dijon-Bourgogne – Centre Dramatique National ; Les Halles de Schaerbeek-accélérateur culturel européen (Bruxelles) ; en cours… Avec le soutien de : Théâtre de la Cité internationale, Paris. Éléments en Porcelaine de Limoges dans le décor, conçus et dessinés par Stéphane Blanquet ; réalisés par Christian Couty, Matthieu Bussereau, Joao Alcatrao, Marie-Laure Trochon et la manufacture des Porcelaines de la Fabrique dans le cadre du Fonds de dotation l’Union fondé par la manufacture Porcelaines de la Fabrique, Esprit Porcelaine, la Coop Atlantique, le Crédit Coopératif et le Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin.

> Extrait vidéo