Lutte contre les violences faites aux femmes

En France, une femme sur dix est victime de violences conjugales et une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ou concubin. Physique ou psychologique, cette violence provoque des blessures profondes : elle porte atteinte à l’équilibre psychique, à la santé physique et mentale.

Ces violences se produisent dans tous les milieux, tous les quartiers. Elles sont inacceptables et injustifiables : les femmes n’en sont pas responsables, elles sont victimes et non coupables. Les violences doivent être dénoncées et les victimes doivent trouver le soutien, la sécurité, la solidarité, la justice, les soins pour retrouver le sens de leur vie et leur pleine autonomie.

L’engagement de la Ville

La Ville a décidé d’agir auprès des femmes, en rejoignant le réseau des Élu·e·s contre les violences faites aux femmes et en engageant une campagne de sensibilisation pour dire aux femmes : « vous avez raison de dénoncer la violence, l’agresseur n’avait pas le droit d’agir de cette façon, c’est interdit, c’est puni, vous avez des droits, nous allons vous aider ».

Des actions de prévention sont régulièrement menées, pour éduquer, rappeler la loi et les droits, mobiliser les femmes comme les hommes.

Plusieurs expositions, à la disposition de tous (à condition de les présenter dans leur globalité et de mentionner la Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray) ont été réalisées depuis quelques années. Elles peuvent être téléchargées dans la colonne de droite de cette page.

Informations pratiques

Numéros d’urgence

  • Police nationale : 17 ou le 112 d’un portable
  • Police municipale : 02.32.95.83.81
  • Hébergement d’urgence : 115
  • Allô enfance maltraitée : 119

En cas de violences verbales ou psychologiques, d’agressions sexuelles ou de viols :

SOS violences faites aux femmes : 39 19

Numéro d’écoute anonyme et gratuit depuis un poste fixe ou un portable. Informations sur les dispositifs en place et les démarches à suivre. L’appel n’apparaît pas sur les factures détaillées.

Pour soutenir les victimes et leurs familles

SOS viol femmes informations : 0.800.059.595

Maison de la justice et du droit | Maison du citoyen

Place Jean-Prévost | 76800 Saint-Étienne-du-Rouvray

Ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi matin.

Uniquement sur rendez-vous, au 02.32.95.40.43.

Assistante de service sociale référente

Dans les locaux de la maison du citoyen | Place Jean-Prévost | 76800 Saint-Étienne-du-Rouvray.

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 15 et le mercredi matin.

Tél. : 02.32.95.83.60.

Pôle d’accueil violences intra familiales (Pavif)

19 rue Armand-Carrel | 76000 Rouen.

Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 puis de 14 h à 17 h.

Sur rendez-vous au 02.35.71.26.01.

Pôle ouvert aux femmes ayant subi des violences au sein du couple. Lieu d’écoute, d’orientation vers des structures d’hébergement, de conseils juridiques, d’accompagnement dans les démarches.

CIDFF 76 (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles)

Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 puis de 13 h 30 à 17 h.

Sur rendez-vous au 02.35.63.99.99.

33 rue du Pré-de-la-Bataille | 76000 Rouen.

Lieu d’information d’écoute et de documentation.

Casa (Centre d’accueil spécialisé pour les agressions)

CHU hôpital Charles-Nicolle

1 rue de Germont | 76000 Rouen

Ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30, et le samedi de 9 h à 12 h ainsi que le dimanche en cas d’urgence de 9 h à 12 h.

Uniquement sur rendez-vous au 02.32.88.82.84.

Commissariat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Avenue Olivier-Goubert | Tél. : 02.35.66.50.66 Ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30.

Hôtel de police de Rouen

7 rue Brisout-de-Barneville

Ouvert 24h/24h et 7j/7j et joignable au 02.32.81.25.00. Psychologue référent sur rendez-vous uniquement au 02.32.81.43.44.

Assistante sociale, aide aux victimes de violences intra familiales sur rendez-vous uniquement au 02.32.12.02.32 (lundi, mardi et mercredi) ou au 02.35.37.35.73 (jeudi et vendredi).

Prendre avec vous si possible des documents tels que :

  • Votre pièce d’identité́ et ou livret de famille votre carte Vitale
  • Dernière quittance de loyer
  • Avis d’impôts sur le revenu
  • Éléments de preuve s’il y en a (précédents dépôts de plainte, certificats médicaux…)

Faire immédiatement constater par un médecin les violences subies.

Rencontrer un médecin au Casa ou votre médecin habituel afin qu’il vous délivre un certificat médical mentionnant le nombre de jours d’incapacité totale de travail (ITT). Ce certificat médical sera nécessaire lors de vos démarches.

Signalez un problème sur cette page
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×