Lancement d’un atelier urbain citoyen : les habitants ont la parole !

Dans le cadre d’un important programme de rénovation urbaine (NPNRU) sur le plateau du Madrillet, la Ville invite les habitants à participer à un atelier urbain citoyen centre Madrillet, ce mercredi 9 octobre. Le but est d’impliquer des Stéphanais dans la construction des projets. Explications.

En 2012 dans le secteur Seguin, la Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray avait déjà initié ce dispositif participatif dans l’élaboration d’un programme de construction de logements. Cette fois, un nouvel atelier urbain citoyen va se déployer sur le plateau du Madrillet où différents projets vont se développer, entre 2019 et 2025.

Ce mercredi à 17 h 30, les habitants sont donc invités à venir au foyer Geneviève-Bourdon pour découvrir les thématiques sur lesquelles ils pourront s’investir, partager leurs attentes et faire part de leurs propositions autour de ces projets. Lors du lancement de cet atelier urbain citoyen, le maire Joachim Moyse présentera dans un premier temps le NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain). Puis il précisera le fonctionnement de cette instance de concertation et invitera les personnes intéressées à s’inscrire pour des visites de terrain, des rencontres.

« L’atelier démarre avec un aspect pédagogique pour expliquer aux habitants ce que l’on attend d’eux », annonce Déborah Lefrançois, responsable du département développement territorial au sein de la Ville.

Constituer un groupe fixe d’habitants

A l’issue de ce premier rendez-vous, l’objectif est de constituer un petit groupe fixe d’habitants : « Pour les volontaires, cela nécessitera un engagement avec des rencontres et des visites de terrain à certaines étapes clés du projet », précise Déborah Lefrançois, estimant le nombre de rendez-vous à deux ou trois fois par an.

Pour la responsable du département développement territorial de la Ville, cet atelier urbain citoyen ne s’adresse pas uniquement aux habitants du plateau Madrillet mais à tous les Stéphanais : « Dans ce genre de démarches, on considère que l’habitant a un savoir, il a sa connaissance liée à ses usages pratiques. Ce n’est pas parce qu’on habite un peu plus loin que l’on n’a pas une idée de ce que l’on aimerait trouver au Madrillet qui est un pôle de centralité important du plateau. »

Car dans cette optique participative, l’habitant est un partenaire essentiel dans la construction du projet : « Les habitants ont la connaissance quotidienne des pratiques que les agents municipaux et techniciens n’ont pas forcément. Ces derniers sont des « experts » de l’aménagement mais ils ont une vision tronquée de la réalité. Cet atelier urbain citoyen reconnaît aux habitants ce savoir d’experts d’usage qu’ils ont. »

Un travail sur les mémoires du quartier

Pour cet atelier urbain citoyen, cinq thématiques ont été retenues : habitat, équipements publics, espaces publics, commerces et mémoires de quartier.

Parmi elles, la thématique « mémoires de quartier » relève d’une volonté partagée de la Ville et de l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine) de donner la parole aux habitants et de garder une trace de ce quartier en profonde mutation depuis de nombreuses années.

Pratique. Atelier urbain citoyen, mercredi 9 octobre à 17 h 30 au foyer Geneviève Bourdon, rue Henri Wallon. Plus de détails sur les différentes thématiques abordées. Plus d’infos au 02.32.95.83.96.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×