Transports en commun: des changements en septembre 2022

L’offre de transports en commun qui dessert la commune va être modifiée à partir du 29 août prochain. Le point sur les principaux changements pour les Stéphanais et les Stéphanaises.

Dès le 29 août, le Réseau Astuce se transforme en augmentant son niveau de service, notamment sur la rive gauche de Rouen. Le tout sans augmentation de tarif puisque la Métropole Rouen Normandie a pris la décision de geler ses tarifs pour l’exercice 2021-2022, alors qu’une augmentation était envisagée pour accompagner ces améliorations.

À Saint-Étienne-du-Rouvray, plusieurs changements sont à noter. Comme l’explique Cyrille Moreau, l’élu métropolitain en charge des mobilités: «Le nouveau réseau permettra de passer d’un réseau en étoile, dont le principe consistait à faire passer la majorité des lignes en cœur de Métropole, à un réseau en quadrillage avec des lignes plus transversales et des correspondances plus efficaces».

Un ligne F6 pour relier Grand-Couronne

Première nouveauté pour les Stéphanais, la création d’une ligne F6, pour relier Saint-Étienne-du-Rouvray à Grand-Couronne. En remplacement de l’actuelle ligne 27, elle part de la gare SNCF près de la mairie pour se diriger vers le Rive Gauche, le parc des sports, puis les quartiers autour de l’école Paul-Langevin avant de rejoindre le métro au Technopôle du Madrillet. Elle permet ensuite de rejoindre le Zénith et le parc des Expositions, puis le terminus du métro à Georges-Braque au Grand-Quevilly avant de reprendre l’ancien parcours de la ligne 6

Circulant du lundi au samedi de 5h30 à 0h30 et le dimanche jusqu’à 21h30, cette ligne devrait posséder une vraie régularité avec un passage toutes les 10 minutes en heure de pointe et toutes les 12 minutes en heure creuse en semaine.

Nouveaux terminus pour la ligne F3

Deuxième nouveauté, pour les habitués de la ligne F3, cette dernière aura désormais son terminus à la mairie de Sotteville-lès-Rouen au lieu du théâtre des Arts à Rouen. Pour rejoindre Rouen, deux principales solutions: soit récupérer le métro, soit emprunter la nouvelle ligne F7 qui passe par le quartier Grammont et la clinique Mathilde avant de rejoindre le centre-ville puis de se rendre directement vers le campus de Mont-Saint-Aignan. Dans l’autre sens, la ligne F3 ne s’arrêtera plus à la gare de Oissel, mais ira jusqu’au centre commercial de Tourville-la-Rivière. Elle circulera du lundi au samedi de 5h15 à minuit et le dimanche jusqu’à 21h30. Elle bénéficiera en outre d’une fréquence de passage renforcée: un passage toutes les 6 minutes 30 en heure de pointe et toutes les 8 minutes 30 en heure creuse en semaine.

Les lignes 41 et 33 modifiées

Trois autres lignes passant par Saint-Étienne-du-Rouvray connaissent elles aussi des modifications et sont renforcées, avec pour objectif de mieux desservir les zones artisanales et industrielles de l’agglomération.
La principale nouveauté concerne la ligne 41 qui s’arrêtait jusqu’au présent à la Bastille à Sotteville-lès-Rouen. Elle sera prolongée jusqu’à la Vente Olivier à Saint-Étienne-du-Rouvray en passant par le rond-point des vaches et une partie de la zone industrielle. Elle continuera ensuite vers la mairie de Sotteville-lès-Rouen, croisant au passage le parcours de la ligne 33 – également modifiée – qui rejoint elle l’autre partie de la zone industrielle, plus proche de Rouen. La ligne 41 circulera du lundi au vendredi de 6h15 à 20h30 et le dimanche jusqu’à 13h avec un passage toutes les 15 minutes en heure de pointe et toutes les 20 minutes en heure creuse en semaine.

La ligne 42 bénéficie elle d’un nouveau terminus au Grand-Quevilly, Lebon, mais continue de relier le quartier de la mairie au Madrillet du lundi au samedi au samedi de 6h à 21h30 avec un passage toutes les 15 minutes en heure de pointe et toutes les 20 minutes en heure creuse en semaine.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×