Au menu de la restauration scolaire et des centres de loisirs

La Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray est particulièrement attachée à proposer un service public de restauration de qualité aux enfants scolarisés au sein de ses écoles ou participant à ses centres de loisirs. Ainsi les repas sont élaborés par la cuisine municipale et servis aux enfants par des agents attentifs à leur bien-être et investis dans leur éducation nutritionnelle. Les menus sont affichés à l’entrée des écoles et mis en ligne sur cette page.

La sécurité alimentaire est une priorité pour la centaine d’agents municipaux impliqués, agents de restauration, d’entretien et de surveillance. Le service public de restauration scolaire est soucieux de proposer aux enfants des repas qualitatifs, conscient de son rôle important dans leur bonne nutrition. Les menus respectent les règles de l’équilibre alimentaire afin d’apporter aux enfants l’ensemble des nutriments nécessaires à leur développement. Les aliments et les recettes sont également soigneusement choisis pour encourager les enfants à découvrir de nouvelles saveurs.

La fréquentation régulière du service est encouragée, car c’est aussi un moment où sont développées des actions d’éducation nutritionnelle et de santé par les équipes Animalins. Les animations proposées s’inscrivent dans le Plan stéphanais nutrition santé (PSNS) soutenu par l’Agence régionale de santé (ARS). Des ateliers participatifs sur l’éducation nutritionnelle, l’hygiène alimentaire, la préservation de l’environnement et la consommation écoresponsable sont proposés. Un parcours varié éducatif et ludique est ainsi construit pour les enfants du CP au CM2. Le partage du repas avec leurs camarades est aussi pour les enfants un temps majeur d’éducation à la vie en collectivité, de sociabilisation et d’autonomisation.

À travers sa charte du temps méridien, la Ville place l’enfant et son épanouissement au centre. L’organisation du temps du midi doit permettre aux enfants de : s’amuser, bouger, s’exprimer ; être en confiance et sécurité ; faire des choix et respecter son rythme ; apprendre, découvrir, expérimenter. Ces quatre principes se mettent en œuvre au sein des restaurants scolaires, dans la cour de l’école ou dans les salles d’activités, afin de faire du temps du midi un temps de bien-être, de jeux, de repos, d’éducation, de relations aux autres.

La restauration scolaire stéphanaise se veut être accessible à tous les écoliers avec sa tarification solidaire.

L’accueil des enfants porteurs de handicaps ou présentant des régimes alimentaires particuliers et des allergies alimentaires est organisé, si possible, en amont de la rentrée avec la direction d’école. Il nécessite l’établissement d’un projet d’accueil individualisé (PAI) afin que la sécurité et l’accompagnement de l’enfant soient assurés. L’accueil sur le temps méridien d’un enfant présentant des allergies alimentaires nécessite impérativement un signalement dès l’inscription. La famille devra se rapprocher de la direction d’école munie du certificat d’un médecin allergologue précisant les aliments à exclure. En règle générale, les PAI nécessitent la fourniture de paniers repas par la famille. Attention, les profils alimentaires définis ne peuvent répondre à des allergies alimentaires.

L’origine des apports en protéines est devenue déterminante chez de nombreuses familles. Qu’il s’agisse de considérations environnementale, sociétale ou pour diverses convictions personnelles. La municipalité souhaite donc, donner la possibilité à chaque famille de définir un profil d’alimentation sur cette question pour leurs enfants :

La municipalité est attachée à maîtriser directement le choix de ses denrées et sélectionne des produits de qualité. Le service restauration s’inscrit dans les objectifs exemplaires de la loi Égalim, puisqu’en 2022 45 % des achats de denrées disposaient d’un signe qualité dont 30 % de produits labellisés bio. Par exemple, 100 % du pain est bio et issu de farine de blé normand, 66 % de la viande fraîche et 41 % de la volaille sont labellisés, 42 % des produits laitiers et des œufs sont labellisés agriculture biologique.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est aussi une urgence sociétale et environnementale. La crise économique impose également aux collectivités plus que jamais une gestion responsable et maîtrisée des dépenses publiques. Dans cet objectif, il est nécessaire que la collectivité puisse anticiper et préciser les besoins quotidiens sur chaque restaurant. Un système de réservation sera mis en place à la rentrée 2023.

S'inscrire à la cantine
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×