5es Assises de l’éducation

Les 5es Assises de l’éducation se tiendront à Saint-Étienne-du-Rouvray jeudi 28 et vendredi 29 novembre 2019, à l’UFR des sciences du Madrillet, en partenariat avec le Cirnef – Champ changements et structures éducatives –, l’Université de Rouen et grâce à la mobilisation des membres du conseil consultatif du projet éducatif local.

Cette 5e édition travaillera sur les contextes qui influencent les processus d’éducation, de socialisation des enfants et des adolescents. Le comité d’organisation a identifié des pôles entre lesquels existent ou peuvent exister des « tensions »: Comment les enfants et leur famille peuvent-ils articuler les espaces, les intentions éducatives, les relations entre des cadres éducatifs? Comment se construire en famille, dans les espaces, entre enfants ?

Inscription gratuite

Au programme

Accueil le matin à partir de 8h30 (début à 9h) puis accueil à 13h30 pour les conférences de l’après-midi (début à 14h).

  • Session 1 – Jeudi 28 novembre matin: Les lieux, les espaces, l’environnement: dedans et dehors…
    Se construire dans la ville (entendue comme espace social et urbain) avec Benjamin Moignard, professeur des universités Cergy-Pontoise, et Maurice Mazalto, ingénieur, proviseur de lycée honoraire
  • Session 2 – Jeudi 28 novembre après-midi: L’influence des familles, les pratiques éducatives et l’autorité familiale, l’impact sur les enfants
    Se construire en famille avec Julie Pinsolle, docteure en sciences de l’éducation – Laboratoire CeDS – Université de Bordeaux, et Patrick Rayou, professeur émérite de sciences de l’éducation, université Paris 8
  • Session 3 – Vendredi 29 novembre matin: L’influence des pairs et les relations avec les autres
    Se construire avec les autres avec Julie Pagis, chercheuse en sociologie au CNRS, membre de l’Iris (EHESS), et Jocelyn Lachance, maître de conférences en sociologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et membre du Laboratoire Passages UMR CNRS-5319
  • Une «conférence–formation» est programmée dans le cadre de la semaine de lutte contre les violences faites aux femmes, vendredi 29 novembre après-midi avec Sandrine Lefebvre, psychologue clinicienne: violences conjugales et du psycho traumatisme des enfants, en reprenant le cycle des violences, l’impact sur l’enfant et les relais possibles.

Repas sur place possible le jeudi midi et le vendredi midi.

Initiatives associées

  • Du 7 au 30 novembre, exposition « Tous mes droits d’enfants », centre socioculturel Jean-Prévost. Renseignements au 02.32.95.83.66.
    En 1989, l’Onu adopte une Convention internationale des droits des enfants. Cette exposition permet de découvrir cette convention et propose un état des lieux de la situation actuelle des enfants dans le monde à travers : des photographies, des témoignages, des chiffres, des réflexions d’enfants… et trente dessins de Pef.
  •  Mardi 8 et mercredi 9 octobre, Rue aux enfants, Rue pour tous avec l’ACSH, rue de l’Argonne
  • Jeudi 17 octobre, cycle docu-film Mariana Otero avec l’ACSH. La loi du collège sera projeté au cinéma Aragon de Oissel, devant cinq classes de collège en présence de la réalisatrice. Projection ce même jour de l’Assemblée (sur les Nuits debout à Paris), à 19h toujours en présence de la réalisatrice. Entrée libre. Contact et réservations auprès de l’ACSH au 02.32.91.02.33.
  • Lundi 25 novembre à partir de 13h30 au centre socioculturel Jean-Prévost. Il sera proposé la diffusion du film Jusqu’à la garde, suivie d’un échange avec Christophe Micaux, psychologue clinicien, et Delphine Queval, assistante sociale à la Maison du citoyen.
  • Mardi 26 novembre, On inventera le titre demain | Cie Les Guêpes rouges en séance scolaire à l’espace Georges-Déziré, en partenariat avec Le Rive Gauche – Un spectacle d’avenir dont les enfants sont les héros.
    « Nous invitons les enfants sur la scène avec nous. Il y a une grande table, du papier, un arbre, une bête, des feutres, deux comédiennes, une expérience à mener, des coussins pour s’allonger comme dans une prairie (mais on est au théâtre), une histoire à raconter. Et il y a 30 enfants. Ce n’est pas rien. »
  • Mardi 26 novembre, rencontre débat avec l’Aspic | Qui est cet·te ado à la maison ? Renseignements: siegesocial@aspicps.fr ou au 02.32.91.71.80.
  • Mercredi 27 novembre, Récrégeek à 15h à la bibliothèque de l’espace Georges-Déziré: découverte d’une application ludo éducative « wakatoon » pour les enfants de 6 à 11 ans
  • Jeudi 28 novembre, cinéma, à 18h30 à la bibliothèque Louis-Aragon: La Cour de Babel | Julie Bertuccelli, un film documentaire de 2014.
    « Ils viennent d’arriver en France. Ils sont irlandais, serbes, brésiliens, tunisiens, chinois ou sénégalais… Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir… »

Intervenants

Maurice Mazalto
Des espaces scolaires pour le bien-être de chacun et le bien vivre ensemble. Maurice Mazalto effectue un travail d’analyse et d’écriture sur l’importance de l’architecture scolaire sur le bien-être et la réussite éducative. Il conseille les collectivités et les établissements scolaires pour l’aménagement des espaces (1er et 2nd degrés), anime des formations pour les différents personnels concernés (Éducation nationale et collectivités territoriales). Dernier ouvrage paru: Concevoir des espaces scolaires pour le bien-être et la réussite (L’Harmattan 2017).
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/04/19042017Article636281840989618096.aspx

Julie Pinsolle
« Les travaux que je mène sont dédiés à l’étude des formes prises par les relations parent(s) – enfant(s). Ils ont ainsi porté sur les mutations du rapport à l’enfant et la transformation des pratiques parentales qui en a résulté, notamment en termes d’autorité ainsi que sur les processus d’ajustement entre culture familiale et culture scolaire. Dans la poursuite de ces interrogations, mes travaux s’orientent actuellement sur la notation de « parentalité·s » (conditions d’émergence, contexte d’usage, idéologies associées). »
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Une-question-d-autorite-Les-pratiques-d-education-familiale

Patrick Rayou
Socialisation familiale et socialisation scolaire, entre connivences et ruptures. L’univers scolaire est plus au moins en continuité avec l’expérience vécue par les enfants et les jeunes dans leurs familles. L’accompagnement du travail personnel fait en particulier l’objet de renforcements des dispositions à acquérir ou, au contraire, de malentendus qui éloignent des attentes scolaires. Une exploration de séquences d’accompagnement familial dans des milieux contrastés permet de saisir les enjeux de ces moments où se construit en grande partie l’autonomie dans le travail.
https://www.cairn.info/aux-frontieres-de-l-ecole–9782842924508-page-5.htm

Julie Pagis
À partir d’une enquête menée dans deux écoles élémentaires associant entretiens et questionnaires, cette communication abordera la question des sociabilités enfantines. Plus précisément, elle posera la question des critères mobilisés par les enfants pour exprimer leurs inimitiés. Il ressort en effet que les enfants recyclent, pour organiser leurs propres sociabilités, des rites scolaires et domestiques qu’ils se sont d’abord vus imposer au cours de leurs socialisations (familiale, scolaire, entre pairs, etc.).
https://www.cairn.info/revue-geneses-2014-3-page-35.htm

Benjamin Moignard
https://www.cairn.info/revue-education-et-societes-2018-1-page-43.htm

 

 

 

Jocelyn Lachance
https://journals.openedition.org/lectures/10803

 

 

 

Organisateurs

Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray, en partenariat avec le Cirnef – Champ changements et structures éducatives, l’Université de Rouen et grâce à la mobilisation des membres du conseil consultatif du projet éducatif local: Caisse d’allocations familiales de Seine-Maritime, Direction départementale de la cohésion sociale, préfecture de Seine-Maritime, Éducation nationale, Confédération syndicale des familles, Aspic, ACSH (Association du centre social de La Houssière), Apele-Interlude, DDEN 76 (délégués départementaux de l’Éducation nationale de Seine-Maritime)….

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×